Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

Les archives
    2014

    2013

    2012

    2011

    2010

    2009

    2008

    2007

    2006

    2005

    2001

 

L'agenda du mois

DECEMBRE

 

 

 

Restauration scolaire

 

Géolocalisation

 

Les actualités de la commune

vacances de la Toussaint: le programme de stages pour les enfants est disponible

   




 

La ville d'Epinal et la Communauté d’Agglomération proposent des stages durant les prochaines vacances scolaires
Des avantages non négligeables sont prévus pour les détenteurs du Pass Communautaire (à demander en mairie d’Uzemain).
Coût des stages :
11 € pour les titulaires du Pass pour un accès annuel (du 1er septembre au 31 août) à tous les stages pendant les vacances et les mercredis hors vacances (8,50 € pour le 2ème enfant)
92.50 € pour les non-titulaires du Pass pour un accès annuel à tous les stages pendant les vacances et les mercredis hors vacances (70,00 € pour le 2ème enfant) ou 25 € par stage également pour les non titulaires du Pass.
 

Télécharger le programme de stages


 

Travaux routiers: un programme qui se termine

   






 

Le programme de travaux routiers 2013-2014 se termine avec le gravillonnage de la route de la Chapelle à Thièlouze. Une voie communale qui a nécessité des travaux importants de purges et drainage afin de stabiliser la couche de roulement qui se déforme régulièrement. Auparavant, d’autres gravillonnages et réparations ont été réalisés notamment sur des voies communales au Roulon (Vieille route de Bains et rue du Fort), à Naymont (rue du Docteur Champy et rue de Porin), à Uzemain (rues du Champ du Faîte, des Forges, de la Xatte, de Clairegoutte et Vieille route d’Epinal).
A Méloménil, l’entretien du pont sur le canal a nécessité un rabotage fraisage et la pose d’un enrobé à chaud suivi d’un gravillonnage. La pose d’un enrobé à chaud a été effectué sur la route d’accès au château d’eau de Clairegoutte.
Le coût de l’ensemble de ces travaux dont la maîtrise d’œuvre a été assurée par la commune et ses élus, se monte à 133 000€ hors taxes subventionné à hauteur de 25% par le conseil général.
Pour le prochain programme de travaux routiers, le conseil municipal a prévu au budget une enveloppe de 150 000€, un programme qui comprendra également des travaux d’aménagement de Bourg au Roulon. L’établissement d’un marché à procédure adaptée en cours confiera la maîtrise d’œuvre à une entreprise spécialisée.


 



 

Au conseil municipal du 23 septembre : des demandes de subventions

   






 

Mardi 23 septembre, le conseil municipal s’est réuni sous la présidence de son maire Alain PIERRE afin de délibérer sur les points suivants :
Le maire est autorisé à effectuer des demandes de subventions auprès du Conseil Général et de la Communauté d’Agglomération d’Epinal afin d’aider au financement des travaux de réhabilitation de la chapelle de Thièlouze dont le montant total est estimé à 63 000€ hors taxes. Des travaux rendus nécessaires notamment en raison du vieillissement de la charpente et de la couverture.
Afin de pouvoir plus rapidement rédiger les dossiers des projets de travaux, le maire est autorisé de façon permanente à effectuer toute demande de subvention.
Concernant la location des logements communaux, il est mis fin administrativement au bail du logement rue Haute de Mr Germain décédé le 22 mai. Les logements F3 et F5 au premier étage de la mairie sont occupés par de nouveaux locataires aux tarifs respectifs de 400 et 550€.
A la demande des services fiscaux, le conseil propose de nommer Mr Pierre AUBERT ou Mr Alain BLAUDEZ membre suppléant de la commission des impôts directs.
Le conseil municipal décide d’exonérer de la taxe d’aménagement la construction des abris de jardin à compter du 1er janvier 2015 ; il rappelle toutefois que pour toute nouvelle construction, une demande préalable de travaux doit être effectuée en mairie ; celle-ci sera ensuite transmise aux services de la Direction Départementale des Territoires.
La destination des coupes de bois proposée par l’ONF est acceptée par le conseil.
Michel CLAUDEL, conseiller municipal est élu correspondant défense pour la commune d’Uzemain.
Les tarifs des services périscolaires demeurent inchangés.
La commune financera les stages pour l’obtention du brevet d'aptitude aux fonctions d'animateur (BAFA) pour deux de ses employées embauchés en contrat CAE.
L’indemnité pour les services de conseil attribuée au trésorier payeur est fixée à 50% du montant maximum.
Une subvention de 681,37€ est accordée à l’Association du Pays de la Vôge qui assure le service de portage de repas à domicile.
Diverses questions et informations ont été portées à la connaissance de l’assemblée notamment celles qui concernent les prochaines réunions proposées par le Scot (Schéma de cohérence territorial) dont la révision devrait être réalisée dans les deux années.
Concernant les actions de la Communauté d’Agglomération d’Epinal, une présentation de l’étude du Plan Local de l’Habitat sera effectuée à Uzemain. Un document stratégique qui a pour objet la définition des orientations de la politique de l’Habitat pour les 10 prochaines années et la détermination d’un programme d’actions.
Un bilan relatif à la mise en place des nouveaux rythmes scolaires et des nouvelles activités périscolaires a été effectué. Compte tenu des premières expériences, des aménagements seront faits afin de tenter d’apporter des améliorations au fonctionnement de ce dispositif qui implique à chaque séance la présence d’une douzaine d’animatrices dont plus d’un tiers sont des bénévoles (parents, conseillers municipaux, membres des associations).
 



 

Nouvelles Activités Périscolaires (NAP): le rythme est pris.

   






 

Avec la réforme des rythmes scolaires, la commune a été contrainte d’adapter ses activités périscolaires en fonction des besoins des familles locales.
Bien que n’étant pas obligatoire, la mise en place de ces activités a été organisée à Uzemain afin de permettre un ramassage scolaire aux heures des années précédentes c'est-à-dire un retour dans les familles à partir de 16h30. Après la classe, qui se termine soit à 16h les lundi et mardi soit à 15h les jeudi et vendredi, un service d’accueil devait donc être organisé obligatoirement.
Les lundi et mardi pendant une demi-heure, les enfants sont surveillés par le service périscolaire gratuitement. Les jeudi et vendredi, une séance d’une heure trente de NAP est mise en place.
Sous la direction d’Emilie MICHEL animatrice territoriale, un effectif présent actuellement de quatre vingt dix enfants est partagé en quatre groupes soit huit activités différentes proposées durant les deux jours. Chaque groupe est encadré par deux animatrices communales titulaires d’un brevet d'aptitude aux fonctions d'animatrice et d’une personne bénévole (conseiller municipal, parent ou membre qualifié d’une association).
A titre expérimental sept séances sont proposées jusqu’aux prochaines vacances de la Toussaint.
En relation avec le projet d’école, les thèmes et activités diversifiées abordées sont orientées vers la connaissance de l’environnement manuzien, la création d’une œuvre collective (marionnettes, roman photo), le développement des capacités physiques (rythmes et danses, badminton, jeux de ballons) et l’utilisation des nouveaux outils numériques (images numériques, traitement de texte).
Compte tenu de la nécessité du service, ses activités sont gratuites.
Les solutions les moins coûteuses ont été imaginées par le groupe de pilotage. Selon le Maire Alain PIERRE, « Il reste néanmoins à espérer que, les subventions qui seront accordées cette année (évaluées à environ 9000€) et permettant d’alléger la facture seront pérennisées pour les années à venir. D’autre part, même si les activités proposées sont de qualité et seront profitables à l’épanouissement des enfants, ces moyens financiers auraient pu être utilisés plus judicieusement pour permettre d’améliorer le fonctionnement du service scolaire avec des achats de matériel ou des sorties pédagogiques par exemple… Il n’est pas encore prouvé que cette réforme apportera aux enfants les résultats escomptés concernant leur bien être ; surtout dans les communes rurales qui ont à gérer un petit budget et des contraintes imposées par le ramassage scolaire».
 



 

Concours des maison fleuries : Le palmarès est publié

   






 

Afin d'annoncer la bonne nouvelle aux lauréats du concours des maisons fleuries 2014 les organisateurs se sont rendus, accompagnés de M. le Maire chez les premiers des deux catégories en lice afin de leur annoncer la bonne nouvelle.
Fin juillet dernier le jury, composé de 9 membres, a parcouru toutes les rues du village afin d'établir le classement de ce concours sans inscription préalable et a eu le plaisir de retenir 28 réalisations dont les 8 premières seront primées.
Dans cette catégorie de maisons fleuries c'est Annie LOSSEROY qui cette année remporte le concours grâce à sa maison dont les abords sont encore très fleuris à l'heure actuelle. Il faut dire que la lauréate nous a confié consacrer énormément de temps à toutes ses plantations en sélectionnant et préparant elle-même ses graines tout en n'utilisant aucun engrais. la reconnaissance d'un fleurissement bio en quelque sorte.
Cette année apparaît pour la première fois le classement de la catégorie "Aménagements paysagers" au sein de laquelle ont été retenues 15 réalisations. les six premières réalisations au classement recevront chacune un prix. Pour le premier classement de cette catégorie Chantal et Jean-Pierre RICHARD dont la renommée en matière de fleurissement et d'aménagement n'est plus à faire remportent le premier prix de cette catégorie.
Un petit bémol car le jury a constaté que l'ensemble du village paraissait un petit peu moins fleuri cette année que par le passé ; le coût important des plants, le mauvais temps d'autre part ainsi que la disponibilité des habitants expliquent peut-être cette situation.
En contre-partie la création de la catégorie "Aménagements paysagers" permettra aux habitants qui le désirent de participer toujours au concours tout en réalisant des aménagements à long termes et évolutifs tout au long des années.
Le jury ne manque pas d'adresser toutes ses félicitations à toutes les manuziennes et tous les manuziens qui s'impliquent chaque jour pour l'embellissement de la commune, tout comme la municipalité qui chaque année consacre un budget conséquent au fleurissement du village et de l'école.
 



 

Fête de l'oeuf 2014:satisfaction générale avec un bilan positif

   






 

Vendredi 12 septembre,une vingtaine de responsables organisateurs de la fête de l’œuf se sont réunis salle de la mairie pour effectuer un bilan de la trentième fête qui a eu lieu cet été sous la conduite de Maryvonne BRANDAZZI, adjointe au maire et présidente du Comité des fêtes qui pour cette année en a exceptionnellement assuré la direction.
A la satisfaction générale, le bilan s’avère positif pour la plupart des organisateurs.
Le bilan financier présenté en détails par Christian SCHUBNEL, trésorier du Comité des Fêtes s’avère être positif avec un solde de 3225€ pour un montant de recettes de 21 295€, de quoi satisfaire et rassurer tous les bénévoles qui ont œuvré pour que la fête soit une réussite.
Installation des stands, buvettes, restauration, bal, élection des miss etc… toutes les animations ont ensuite été passées au crible par la présidente et les bénévoles présents qui n’ont pas manqué d’apporter leurs remarques afin de pouvoir encore améliorer l’organisation et le déroulement des festivités.
L’assemblée a tenu également à souligner l’excellente ambiance qui a régné au sein des équipes lors des travaux d’installation et des journées de rangement. Une ambiance et un esprit d’équipe nécessaire afin que chaque bénévole puisse prendre plaisir à participer à l’organisation.
Dans ces conditions optimales, et avec les remerciements chaleureux de Maryvonne BRANDAZZI et du Maire Alain PIERRE, le rendez-vous sera bientôt programmé pour la préparation de la fête 2015.
 



 

Les élus manuziens visitent les équipements de la Communauté d’Agglomération d’Epinal.

   






 

Afin de mieux connaître les équipements mis à la disposition des habitants de la communauté d’agglomération, une visite à laquelle ont participé des conseillers municipaux de notre commune et destinée principalement aux nouveaux élus des trente huit communes membres, a été organisée samedi 30 août.
Au préalable, une présentation générale avait été effectuée au centre des congrès par le président Michel Heinrich.
Les participants ont, tout au long de la journée, pu visiter quelques uns des différents sites et équipements.
Le Pôle petite enfance, qui regroupe des services d’accueils de la petite enfance a tout d’abord retenu l’attention des élus qui se sont ensuite dirigés vers le nouveau et magnifique bâtiment promotionnel des musiques actuelles, créations qui peuvent passer du rock au reggae, de la world music à l’électro, de la chanson française au métal etc…(www.lasourisverte-epinal.fr).
Toujours à Epinal, une attention particulière a été portée sur le remarquable patrimoine que la bibliothèque multimédia intercommunale offre au public avec les boiseries provenant de l’abbaye de Moyenmoutier et les ouvrages rares et précieux qui y sont conservés (www.bmi-epinalgolbey.fr)
Toute proche de la bmi, la patinoire a reçu également la visite des élus qui ont été informé de la fréquentation en forte hausse de cet équipement qui accueille environ 100 000 utilisateurs par an (35 000 sportifs des clubs de Hockey, patinage sur glace, 20 000 scolaires et 45 000 grand public). Ce nouvel équipement a représenté un investissement de 8 M€
A Châtel-sur-Moselle, les galeries et l’ensemble du site de la forteresse ont été parcourus. Ce monument historique couvrant cinq hectares, compte 20 tours et 1,4 km de remparts, trois étages de galeries et salles souterraines (www.chatel-medieval.fr)
Pour finir, à Thaon-les-Vosges, le tout nouveau skatepark et les coulisses de la salle de théâtre de la Rotonde avec la visite des loges et des installations techniques ont marqué la fin du périple.
D’autres équipements seront encore à visiter, en particulier ceux destinés en priorité au développement économique et à l’accueil des entreprises.
 



 

Etat des ruisseaux : la commission environnement s’informe.

   






 

Dernièrement, la commission environnement accompagnée du Maire Alain PIERRE et de Virginie BONNIN responsable de l’élaboration du « contrat de rivières » de la tête de bassin de la Saône, a visité divers secteurs du Coney afin de vérifier le bien fondé des demandes préfectorales de mise en conformité des ouvrages empêchant la continuité écologique du cours d’eau devant respecter l’article L 214-17 du Code de l’environnement.
La commune d’Uzemain est adhérente à l’élaboration d’un contrat de rivière en cours d’étude et de rédaction effectué par l’Etablissement Public Territorial du Bassin Saône et Doubs qui agit pour une gestion durable de l’eau, des rivières et des milieux aquatiques.
L’EPTB intervient sur plus de 2000 communes sur les thématiques des inondations, de l’amélioration de la qualité & et de la ressource en eau, des zones humides et de la biodiversité.
Les contrats de rivières reposent sur une forte mobilisation des élus locaux, des riverains et des usagers autour d’un projet commun pour réhabiliter et valoriser leur patrimoine aquatique. Des objectifs collectifs sont définis, puis traduits dans un programme contractuel d’aménagement et de gestion du cours d’eau.
L’EPTB Saône et Doubs est un Syndicat Mixte regroupant 19 collectivités sur le bassin versant de la Saône. Il est administré par un Comité Syndical de 44 membres.
Près de 30 territoires sont concernés par ces types de démarches, couvrant la totalité du bassin versant de la Saône. L’EPTB Saône et Doubs intervient sur une vingtaine d’entre eux.
La bonne gestion des cours d’eau se conduit dans le cadre de réflexions globales développées à l’échelle de sous-bassins versants ou de territoires particuliers à enjeux forts.
La commune d’Uzemain aura à se prononcer sur le choix des actions qui seront à mener dans les prochaines années afin de se mettre également en conformité avec les directives européennes.