Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

Brioches de l'Amitié. Nos Bénévoles présenteront la brioche à Uzemain, Clairegoutte, la Xatte, Naymont, Méloménil, Thiélouze le samedi 17 octobre. Merci de leur faire bon accueil !
Les archives
    2017

    2016

    2015

    2014

    2013

    2012

    2011

    2010

    2009

    2008

    2007

    2006

    2005

    2001

    2016

 

L'agenda du mois

OCTOBRE

 

• 17 OCTOBRE
Brioche de l' amitié

 

 

Restauration scolaire

 

Géolocalisation

 

Les actualités de la commune

Deprecated: Function split() is deprecated in /home/uzemain/www/actualites.php on line 523

Limédia :Bibliothèque numérique gratuite pendant le confinement

   


 

AVRIL 2020 LETTRE D’INFORMATIONS SILLON LORRAIN
Pendant cette période de crise sanitaire hors norme, le Gouvernement français impose à tous de rester en confinement chez soi. Comme les écoles, lieux d’éducation et de culture sont fermés au public, les bibliothèques de Nancy, Metz, Thionville et Epinal, et le Sillon Lorrain, ont décidé d’ouvrir sans abonnement toutes les ressources en ligne de cette grande bibliothèque numérique: www.limedia.fr est disponible pour tous, depuis le 20 mars dernier.


LIMEDIA.FR Mise à disposition de tous les contenus, gratuitement pendant la période de confinement.

Dans ce contexte, le Ministère de la Culture a lancé mercredi 18 mars dernier l’opération #CultureChezNous, et répertorie toutes les initiatives permettant de faire venir la culture à domicile. Les quatre bibliothèques de Nancy, Metz, Thionville et Epinal ainsi que le Sillon Lorrain en charge de la coordination du projet, ont choisi de rendre toute nouvelle connexion gratuite, pendant la période de confinement.

Limedia.fr permet ainsi à tout un chacun de consulter librement cette offre complète de contenus multimédias : livres, musiques, magazines, supports de formation, fonds patrimoniaux, etc. www.limedia.fr

Inscription : https://forms.gle/1tvkphVZVDoUV5c97

Alain PIERRE
.

S'inscrire sur le site limédia
En une semaine, ce sont plus de 3 000 personnes qui se sont inscrites à Limedia.fr (entre le 20 et 28 mars 2020)


 

lire la lettre d'information du sillon lorrain


 

Détectez des signes de contamination

   


 

Message à toutes celles et ceux qui sont au contact de personnes âgées ou vulnérables.

A ce stade de l'épidémie et du confinement, il s'agit d'éviter que des personnes fragiles, qui seraient contaminées et seules à leur domicile,soient repérées trop tardivement, limitant ainsi l'efficacité de la réponse médicale.

Envers les plus vulnérables, soyons vigilants , Sauvons des vies

Message de monsieur le préfet des Vosges

Madame, Monsieur,
Vous êtes en contact régulier avec une personne âgée ou vulnérable. Je vous remercie de faire preuve de solidarité.
Afin de contribuer à l’effort de détection des possibles cas de contamination au COVID 19 et sauver des vies, vous pouvez poser les questions référencées ci-dessous :

1. Avez-vous ou avez-vous eu de la fièvre ces derniers jours ?
Avez-vous ou avez vous eu des frissons ou des sueurs ?

2. Présentez-vous une toux sèche depuis quelques jours ?

3. Avez-vous une perte du goût ou de l'odorat ?

4. Avez-vous ou avez-vous ressenti ces derniers jours un mal de gorge ?
Avez-vous des difficultés à avaler ?

5. Avez-vous de la diarrhée ou des selles molles depuis au moins 3 jours ?

6. Avez-vous ressenti une fatigue anormale ces derniers jours ? Dormez-vous en journée plus que d'habitude ?

7. Mangez-vous et buvez-vous normalement ? Avez-vous une perte d’appétit ?

8. Manquez-vous de souffle ces derniers jours ? Les escaliers sont ils plus difficiles à monter ou êtes-vous plus essoufflé ?

En cas de réponses positives à une ou plusieurs de ces questions et sans problèmes majeurs de santé détectés (en cas de symptômes faibles), il conviendra de proposer à ces personnes d’appeler tout d’abord un médecin traitant.
En revanche, en cas de toux, fièvre et difficultés respiratoires il faudra impérativement les orienter vers le centre d'expertise sanitaire mis en place conjointement dans le département des Vosges par le SAMU et les sapeurs-pompiers en composant le 15.
Je vous remercie pour votre vigilance auprès de nos concitoyens les plus fragiles.

Pierre ORY Préfet des VOSGES

 



 

COVID19 : DES SOLUTIONS CONCRETES POUR LES ENTREPRISES

   


 

Jean ROTTNER, Président de la Région Grand Est
"Parce que la santé économique des entreprises du Grand Est est au cœur des préoccupations de la Région, nous avons décidé de mettre en place des dispositifs d’accompagnement qui leur permettront de faire face à la crise actuelle et de construire l’avenir".


Face à l’épidémie de coronavirus COVID19, l’Etat, Bpifrance, la Région et les EPCI se mobilisent pour apporter des solutions concrètes aux entreprises impactées et les accompagner dans les semaines qui viennent.

Ce document à destination des acteurs de l’accompagnement des entreprises (Agences de Développement, CCI, CMA, Pôles…) sera mis à jour régulièrement.
Version du 19/03/2020
 

Document à télécharger


 

L'installation du nouveau conseil reportée

   


 

INFORMATION EUROPE 1 - Coronavirus : l'installation des nouveaux conseils municipaux reportée

18h08, le 19 mars 2020 , modifié à 18h53, le 19 mars 2020

L'installation des conseils municipaux est reportée en raison du coronavirus.

Aucun conseil municipal élu après le premier tour des élections municipales ne sera installé entre vendredi et dimanche, comme le veut normalement la loi. Les conseils municipaux sortants expédieront les affaires courantes jusqu'à mi-mai, date du rendu du conseil scientifique.


INFO EUROPE 1

La question était posée après l'annonce du report du second tour des élections municipales : quid des conseils municipaux déjà élus après le premier tour du dimanche 15 mars ? Alors que la loi prévoit une installation de la nouvelle équipe entre le vendredi et le dimanche qui suit l'élection, la crise du coronavirus vient chambouler ce délai légal. Selon les informations d'Europe 1, il n'y aura aucune installation de conseil municipal cette semaine. Le Premier ministre Edouard Philippe a confirmé ce report, jeudi dans la soirée.

Les conseils municipaux en place expédieront les affaires courantes jusqu'au rapport du conseil scientifique, attendu mi-mai. Plusieurs voix s'étaient faites entendre ces derniers jours pour réclamer le report de l'installation de ces nouveaux conseils municipaux, au complet dans plus de 30.000 communes, alors que cela nécessite de réunir plusieurs dizaines de personnes et que le second tour a été reporté en juin.

De nombreux élus de tous bords avaient critiqué une décision "aberrante"

L'installation des conseils municipaux, qui se déroulent à huis clos, servent à désigner les maires et les adjoints. Le gouvernement n'avait initialement pas souhaité les reporter. Dans une circulaire aux préfets, l'exécutif avait précisé que "le fait qu'un ou plusieurs membres du conseil municipal sont malades et/ou en confinement n'empêche pas les conseils municipaux de se réunir pour élire leur maire".

Mais de nombreux élus de tous bords avaient critiqué une décision "aberrante" et demandé leur report. Le maire de Reims Arnaud Robinet (LR) s'était par exemple indigné : "Comment peut-on expliquer aux gens qu'il faut rester confiné alors même que l'on demande à plus de 500.000 élus en France de se réunir dans des endroits confinés ?" Face à la grogne, le gouvernement a finalement cédé.

"Cette solution (le report) que nous proposons se fonde d'une part sur l'avis du président du conseil scientifique (le professeur Jean-François Delfraissy, ndlr) qui a indiqué aujourd'hui que les conditions sanitaires pour l'installation des conseils municipaux prévue par le code électoral entre demain matin et dimanche n'étaient plus réunies", a expliqué le Premier ministre. "Elle repose, d'autre part (...) sur une analyse partagée des contraintes qui pèsent sur nous", a précisé Edouard Philippe.
 



 

Coronavirus : rappel du préfet des Vosges

   




 


Publié sur Epinal Infos 18 mars
Pierre ORY, Préfet des Vosges, rappelle quelles sont les consignes portant sur les activités de plein air autorisées et celles qui ne le sont pas dans le cadre du dispositif de confinement en vigueur depuis hier, mardi 17 mars à 12h00.

Les sorties et activités de loisirs en forêt, montagne et en général en plein air, sont interdites.

Ainsi, les travaux en forêt, réalisés à titre individuel (façonnage et transport de bois d’affouage etc…) ne revêtent aucun caractère indispensable. Ils n’ont donc pas vocation à être poursuivis.
Les déplacements liés à ces activités ne sauraient justifier une quelconque dérogation.

Il en est de même des activités sportives (randonnée, VTT, …), ludiques ou récréatives (cueillette, chasse photographique, chasse et pêche…) pratiquées au sein des massifs boisés, notamment situés en périphérie des agglomérations, et éloignés des résidences des pratiquants concernés.

Concernant les sorties autorisées, pour promener un animal de compagnie ou pratiquer de l’exercice physique, il est rappelé qu’elles ne peuvent se faire qu’à la condition d’être en possession de l’attestation de déplacement dérogatoire. Cette dernière doit impérativement comporter l’adresse de résidence, ces activités ne pouvant être pratiquées qu’à proximité immédiate du domicile.

Des contrôles seront effectués et toute infraction sera verbalisée (135€ d’amende forfaitaire et 375 € en cas de majoration). Chacun est invité à respecter toutes les mesures de distanciation sociale et de confinement imposées à l’ensemble de la population.
Communiqué de la préfecture des Vosges

 



 

coronavirus : fermeture de la mairie au public

   


 


En raison des mesures prises contre la propagation du coronavirus, la mairie sera fermée au public à compter du mercredi 18 mars.

En cas de besoin nécessaire et urgent prendre contact pour un rendez-vous par téléphone ou par mail.
Le maire.


Téléphone : 03 29 30 71 80
Mail: mairie-uzemain@orange.fr


A noter que le service de portage de repas à domicile fonctionne
Le repas est facturé 9,60€, toute prescription médicale est prise en considération.


Téléphone : 06 26 05 66 37
 



 

Résultat des élections municipales

   


 


Résultat des élections municipales :

Blancs 1,42 % des votants | 7
Nuls 2,64 % des votants | 13
Exprimés 95,94 % des votants | 473
54,72 % des inscrits

Liste d'Hier à Demain pour les Manuziens conduite par Pauline BABEY-FOLZER
53,49 % | 253 voix | 12 élus


Pauline Babey-Foltzer (élue déléguée communautaire)
Vincent Humbert
Anne Lebrun
Michel Vuillemin
Christine Lambach-Uebersax élue
Denis Vauthier (élu Délégué communautaire suppléant)
Mélanie Langlois
Steve Esch
Chantal Daubié
Anthony André
Fanny Dugravot
Pascal Sachot


Liste Ensemble pour Uzemain conduite par Amélie MANGIN
46,51 % | 220 voix | 3 élus


Amélie Mangin
François Marandel
Céline Piercy
 



 

Maintien des élections municipales : une erreur selon Alain PIERRE

   


 



Des mesures contraignantes pour la vie de tous les jours ont été prises par le gouvernement afin d'enrayer la pandémie avec notamment la fermeture des crèches, écoles et universités. Dès ce week-end, plus de rencontres sportives ou culturelles avec des annulations, suspensions et fermetures en cascade.
Les élections municipales sont maintenues ; en principe, en respectant les consignes et principales précautions sanitaires, cela ne devrait pas causer de problème sauf peut être pour certaines personnes qui s'abstiendront en raison de la fragilité de leur santé.

Mais là n'est pas le plus grave !

A l 'issue des élections, de nombreuses réunions auront lieu afin de nommer ou élire les représentants dans toutes les structures à qui les communes ont délégué leurs compétences : Communauté d'Agglomération, Syndicat Intercommunal des Eaux, Syndicat Départemental d'Electricité, Syndicat d'Informatique, Syndicat d'assainissement non collectif, Service Départemental d'Incendie etc…
Ensuite les membres de ses mêmes structures devront se réunir afin d'élire leur président, vice-président, membre de commissions etc…
Les éminences grises qui ont conseillé le président ne savent peut être pas qu'à l'issue du scrutin le fonctionnement de toutes ces structures supposera une participation à de nombreuses assemblées.
A titre d'exemple, pas moins d'une douzaine de réunions sont prévues dans le département afin de procéder à l'élection des membres des comités locaux d'électricité..
Les risques encourus la journée du vote ne représentent rien par rapport au nombre de réunions qui seront ensuite programmées pour les nouveaux élus qui s'exposeront ainsi à la pandémie et c'est là que réside le danger notamment pour les plus âgés qui sont d'ailleurs en nombre dans les plus petites communes de France. Ceux là même à qui on demande de rester à la maison …

Dans une période aussi difficile à vivre les collectivités auront à faire preuve de réactivité en fonction des besoins et des mesures à prendre sans délai en fonction de l'évolution de la pandémie.
Les nouvelles équipes se trouveront dans l'obligation à la fois d'organiser leur gouvernance mais aussi de répondre aux sollicitations des services quant aux décisions à prendre rapidement.
Il aurait été quand même plus sage de ne pas ajouter à la situation actuelle des contraintes supplémentaires et se reposer sur la gouvernance présente capable de réagir dans l'urgence.